T’as conscience? Une campagne contre la violence

Et toi, t’as conscience?

Cette capsule de huit minutes a été tournée mercredi dernier, en soirée. Elle a réuni une trentaine de Mouscronnois et Mouscronnoises (en toute sécurité et à des horaires différents, soyons clairs). Toutes et tous ont accepté de lire, face caméra, les douloureux récits de victimes de violences. Conjugales, intrafamiliales, sexuelles. Toutes les histoires sont vraies, et ont été vécues dans notre région.

Ces récits proviennent des groupes de paroles de l’asbl De Maux à Mots asbl. L’association fait un travail colossal en matière de prévention des violences, et d’accompagnement des victimes.

Ce projet de capsule vidéo a été organisé « à l’arrache », puisque nous avions prévu la campagne « T’as conscience » comme une campagne de print et d’affichage dans les commerces locaux. Le confinement a malheureusement compromis cette action, et il a fallu revoir le modèle.

Le reste, c’est la magie. Il n’aura suffi que de quelques appels à des amis pour avoir une belle liste de lecteurs et lectrices. Merci à toutes et tous. Merci aux amis qui se sont porté volontaires pour la prise de vue et de son. Ou pour de conseils précieux en éclairage et mise en place d’un studio improvisé.

Quelques images du tournage sur le site de la RTBF

Un peu de Japon

Enfin, il a fallu de la musique. Puisqu’avec HIGHFeeL, nous n’avons plus de concerts, il fallait faire travailler un de ses artistes. Le nom de Ryo Fujimura, artiste japonais avec qui je travaille régulièrement, s’est imposé. Ce, étant donné son attachement particulier à la ville de Mouscron, et ses talents de compositeur.

A cela s’ajoutent quelques nuits de travail, de montage et d’énervement, et voilà. Merci de la confiance, et bravo à tous.

Lire plus sur le site de De Maux à Mots, où vous retrouverez notamment l’ensemble des participants.

1 Comment

Leave a Comment